La Banque de France vient de faire paraître l’enquête mensuelle de conjoncture (EMC) – Conjoncture Industrie & Services & Bâtiment , 2 études viennent d’être publiées par la FFB et le CERC sur l’activité « Entretien-rénovation »  et sur la conjoncture nationale & interrégionale de la filière construction à début avril 2024.  

La crise de la construction neuve s’avère toujours profonde dans le logement alors que le non résidentiel résiste mieux. Quant au segment de l’amélioration-entretien, son ralentissement se confirme au premier trimestre 2024 du fait notamment de la réforme trop brutale de MaPrimeRénov’.

Dans un contexte de tensions pour le secteur, avec notamment une baisse d’activité et une complexité croissante des réglementations, les élections européennes du 9 juin prochain représentent une échéance cruciale pour l’artisanat du bâtiment.