2019: déjà la fin d’un cycle ? ... Lors de sa conférence de presse de fin d'année, Jacques Chanut , Président de la FFB s’est interrogé. Après près de 5,0 % en volume sur 2017, le bâtiment affiche une croissance de 2,3 % de son activité en 2018.

Le logement neuf

Le logement neuf amorce un décrochage marqué. En glissement annuel sur sept mois à fin juillet 2018, les permis et les mises en chantier reculent respectivement de 7,5 % et 3,4 %, avec une accélération notable à  12,2 % et  5,1 % sur les trois derniers mois.

Au quatrième trimestre 2017, l'indice des prix des travaux d'entretien-amélioration des logements (IPEA) augmente légèrement (+0,2 % après +0,4 % au trimestre précédent).
La hausse la plus importante est observée dans les travaux de menuiserie métallique, serrurerie (+1,4 % après +0,5 %), notamment du fait de l’augmentation des prix des matières premières métalliques et du coût de la main d’œuvre. La hausse est moins marquée dans les travaux de peinture, revêtement mural, revêtement de sol souple (+0,5 % après +1,0 %) et les travaux de menuiserie de bois et de PVC (+0,3 % comme au trimestre précédent).