Dans ce dossier, retrouvez tous les chiffres et indices de la construction les plus récents : mise en chantiers de logements, bâtiments industriels et commerciaux, bureaux…

Au troisième trimestre 2018, le secteur du logement marque un fléchissement notable, surtout dans le neuf. Les autorisations et les mises en chantier diminuent fortement (respectivement de 8,8 % et de 4,8 % sur un an), tout comme les mises en vente et les réservations respectivement (- 14,2 % et - 8,9 %). Dans l'ancien, les transactions augmentent faiblement tandis que les prix sont toujours dynamiques à + 3,0 % sur un an.

D'août à octobre 2018, en données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables (CVS-CJO), les autorisations de logements à la construction se redressent (+ 1,4 % par rapport aux trois mois précédents après - 2,1 %). Les logements individuels rebondissent (+ 4,0 % après - 4,2 %) et la baisse des logements collectifs, y compris en résidence s'atténue (- 0,2 % après - 0,8 %).

En un an, de juillet 2017 à juin 2018, les autorisations de locaux non résidentiels s'élèvent à 41,0 millions de m² et les mises en chantier à 26,9 millions de m², en hausse respectivement de 7,0 % et 9,8 %.

Sur les douze derniers mois, d'août 2017 à juillet 2018, 474 800 logements ont été autorisés à la construction et 421 400 mis en chantier (données brutes). Par rapport aux douze mois précédents, le nombre d'autorisation baisse (- 4,5 %) alors que celui des mises en chantier augmente (+ 3,4 %).

Au cours du deuxième trimestre 2018, 34 100 logements neufs ont été vendus (réservés), soit 1,7 % de plus qu'au deuxième trimestre 2017. Cette hausse est portée par le collectif (+ 2,3 %) tandis que l’individuel se replie (- 4,9 %).
Sur la même période, les mises en vente se sont contractées (- 12,8 %). Cette forte baisse est observée à la fois pour le collectif (- 12,4 %) et l’individuel (- 17,2 %).

En un an, d'avril 2017 à mars 2018, 496 300 logements (en données brutes) ont été autorisés à la construction et 425 800 logements ont été mis en chantier, soit une augmentation respectivement de 3,7 % et 9,2 % par rapport à la même période, un an plus tôt (d'avril 2016 à mars 2017). Au cours du premier trimestre 2018, les autorisations de logements à la construction en données corrigées des variations saisonnières et des jours ouvrables (CVS-CJO) augmentent de 3,4 % par rapport aux trois mois précédents, après s'être repliées (- 5,7 % au quatrième trimestre 2017).