Au quatrième trimestre 2017, l'indice des prix des travaux d'entretien-amélioration des logements (IPEA) augmente légèrement (+0,2 % après +0,4 % au trimestre précédent).
La hausse la plus importante est observée dans les travaux de menuiserie métallique, serrurerie (+1,4 % après +0,5 %), notamment du fait de l’augmentation des prix des matières premières métalliques et du coût de la main d’œuvre. La hausse est moins marquée dans les travaux de peinture, revêtement mural, revêtement de sol souple (+0,5 % après +1,0 %) et les travaux de menuiserie de bois et de PVC (+0,3 % comme au trimestre précédent).

Au cours du premier trimestre 2018, 30 100 logements neufs ont été vendus, soit 5,1 % de moins qu'au premier trimestre 2017. Parallèlement, les mises en vente ont augmenté de 2,0 %. Cette hausse est essentiellement portée par l'individuel (+ 17,3 %) tandis que le collectif se stabilise (+ 0,7 %).

Au quatrième trimestre 2017, le secteur du logement confirme globalement son dynamisme des trimestres précédents. Les autorisations sont à un niveau proche de celui de la fin 2016 et les mises en chantier progressent nettement (+ 8,7 %). En revanche, les mises en ventes des promoteurs immobiliers à destination des particuliers s’inscrivent  en forte baisse sur un an (- 13,2 %), mais le repli est nettement moins prononcé pour les réservations (- 3,8 %) qui restent à un niveau élevé.

Dans son communiqué de presse du 20 avril 2018, Patrick Liébus, président de la CAPEB a déclaré : « L’activité du secteur s’est vue impactée par les conditions climatiques défavorables de ce début d’année. Nous restons cependant confiants pour les mois à venir car le contexte économique est globalement favorable,