En ces temps de crise, les fabricants et les distributeurs deviennent des multi spécialistes. Ils accentuent leur présence sur le terrain et développent des offres à la fois spécifiques et innovantes pour rebondir.

La dynamique de rénovation énergétique résiste malgré la crise économique. Créé en 2006 afin d’évaluer les politiques énergétiques mises en place en matière de rénovation de l'habitat, l’Observatoire Permanent de l’amélioration ENergétique du logement (OPEN) révèle aujourd’hui les résultats de sa 7ème campagne, portant sur l’année 2013.

Rénovation : 26% des propriétaires (1) français souhaitent transformer leur logement pour l’adapter à l’évolution de leurs modes de vie, soit une augmentation significative de 8 points par rapport à 2013.

« On évalue à 1 milliard d’euros les dépenses de rénovation dans l’hôtellerie chaque année », soit 4 % du CA des 17000 hôtels classés en France estime Philippe Gauguier, dirigeant d’In Extenso, filiale de Deloitte spécialisée en hôtellerie et tourisme.

Le marché de la construction, toujours en crise, tire la distribution bâtiment-bricolage vers le bas.

Dès lors, la ligne de conduite du négoce est de «tenir» en attendant le redémarrage. Mais le visage de la distribution sortira profondément changé de cette crise comme en attestent les chamboulements intervenus depuis dix-huit mois.

En savoir plus en lisant l’article du Moniteur.fr .