Quand les peintres aident de jeunes Cambodgiens à sortir de la misère … Connaissez vous l’opération « Peintres du Sourire - Pour Un Sourire d’Enfant » ? L’association « Pour un Sourire d’Enfant » (PSE) s’est donnée comme mission de sortir de la misère les enfants cambodgiens les plus pauvres et de les former à un métier.

Un peu d’histoire : Début 2009, le groupement de négoces indépendants UGD et deux industriels, les sociétés Henkel et Toupret décident de monter une opération commerciale à destination des artisans et entreprises de peinture en vue de financer le projet d’école du bâtiment. Depuis, cette action a été renforcée par la venue de CLUB ONIP, deuxième groupe de distributeurs et des sociétés Nespoli et Romus, deux autres partenaires industriels.

A travers une offre promotionnelle, l’Opération «Peintres du Sourire» - Pour Un Sourire d’Enfant (PSE) propose de transformer en journées de formations le montant des achats réalisés chez les adhérents du groupement UGD et du CLUB ONIP, sur une sélection de références Henkel, Nespoli Group, Romus et Toupret. C’est toute une chaîne de générosité qui s’est ainsi organisée… à tel point que l’Opération PSE s’avère désormais un rendez-vous incontournable attendu par les industriels, les distributeurs et leurs clients.

13.000 journées de formation utiles ! 8.100 journées en 2009, 9.200 journées en 2010, 11.100 journées en 2011, 11.200 journées en 2012, 11.400 journées en 2013, 12.000 journées en 2014…13000 journées en 2015 !...Record battu pour l’Opération PSE qui participe ainsi au financement de l’apprentissage des jeunes cambodgiens pensionnaires de la section Bâtiment de l’Institut PSE.

Grâce à cet élan de solidarité, des centaines d’enfants défavorisés sortent chaque année avec une qualification reconnue dans les métiers du bâtiment : électricité, sanitaire, climatisation,  maçonnerie, carrelage, et bien sûr peinture et revêtements… Un métier qui leur permet de trouver rapidement et durablement un travail et pour donner ainsi un vrai sens à leur vie.

L’association « Pour un Sourire d’Enfant » a été créée en 1996, au départ pour sortir de la misère les enfants chiffonniers de la décharge municipal de Phnom Penh, l’association recueille aujourd’hui les « pauvres parmi les pauvres » en leur offrant, en plus de la nourriture, protection et logement, une formation qualifiante délivrée au sen de l’Institut PSE. Ce dernier compte aujourd’hui 3 écoles de formation : hôtellerie et tourisme, gestion et vente, technique, qui les préparent à 28 métiers. A ce jour, l’Association PSE a réinséré plus de 10.000 enfants.

En savoir plus :

Retrouver l'association Pour un Sourire d'Enfant sur facebook : cliquez ici.

  • Vous pouvez également contacter : Denis Chevalier chez UGD ( 04 37 48 91 70) ou Gérard Laot chez CLUB’ONIP (02 98 42 10 44)

 

 

14/10/16