Le marché de la construction, toujours en crise, tire la distribution bâtiment-bricolage vers le bas.

Dès lors, la ligne de conduite du négoce est de «tenir» en attendant le redémarrage. Mais le visage de la distribution sortira profondément changé de cette crise comme en attestent les chamboulements intervenus depuis dix-huit mois.

En savoir plus en lisant l’article du Moniteur.fr .