Manuel Valls a annoncé, le 9 juin, ce qu’il considère comme un « Small business act » en faveur de l’emploi dans les petites et moyennes entreprises. Parmi les mesures annoncées : une prime de 4000 euros à la première embauche, des indemnités prud’homales plafonnées et le gel des seuils fiscaux durant trois ans.

En savoir plus : lire la synthèse parue sur LE MONITEUR.fr