L’indice d’activité de la décoration a été très chahuté sur les 5 premiers mois de l’année. Après un bon mois de janvier, qui faisait suite à un excellent mois de décembre, l’activité s’est brutalement retournée sur les mois de février, mars et avril, traduisant pour notre secteur le ralentissement de la croissance française constaté par l’INSEE.

Veuillez vous identifier ou
vous inscrire pour lire la suite...