Au deuxième trimestre 2018, le secteur du logement apparaît moins dynamique qu’aux trimestres précédents. Les autorisations et les mises en chantier diminuent (respectivement de 5,3 % et de 0,8 % sur un an). Si les réservations rebondissent sur un an (+ 1,7 % après - 3,5 %), les mises en vente se contractent fortement (- 12,8 % après + 2,2 %).

Veuillez vous identifier ou
vous inscrire pour lire la suite...